L’évolution de carrière d’une secrétaire médicale



Une fois que la formation secretaire medicale prendra fin, le nouveau diplômé travaillera dans divers milieux en relation avec le traitement et diagnostic des patients. De nos jours, les cabinets et cliniques privés ne cessent de faire leur apparition.

De plus, nombreux sont les médecins qui viennent de terminer leurs études et qui travaillent dans le secteur privé. Chaque année, l’Etat recrute également des secrétaires médicaux, par voie de concours, pour assister les médecins dans les centres hospitaliers publics. L’évolution de carrière dans ce domaine est ainsi illimitée.

Evolution du salaire après une formation secretaire médicale : le cas du secteur privé et public



A travers le milieu privé, cette évolution est conditionnée par l’ancienneté de l’employé. Son salaire augmente en fonction de ses compétences. Mais la promotion est surtout remarquée au niveau du secteur public. Après la réussite au concours et après le stage, un secrétaire médicale est classé parmi les employés de catégorie B. Il débute par le premier grade dont la rémunération correspond à la grille NES comptant 13 étapes avec indice majoré 310 à 486. Les employés ayant effectué au minimum trois ans de services peuvent participer à des concours internes afin de passer à la grille du deuxième grade. Ils sont rémunérés sur une grille NES avec 13 échelons, dont l’indice majoré va de 327 à 515.

Les secrétaires médicaux avec une ancienneté de 2 ans dans le 5ème échelon du deuxième grade et les personnels avec 5 ans de services effectifs peuvent s’inscrire à la voie d’examen professionnel pour passer au troisième grade. Ils vont figurer parmi les personnels de classe exceptionnelle dont le salaire compte 11 échelons avec indice majoré allant de 365 à 551. D’après tout cela, le salaire dépend de l’ancienneté et les compétences de chaque diplômé en secrétariat médical. Cela est valable tant pour les employés du secteur public que pour les secrétaires médico-sociaux du milieu privé.

Il est quasi impossible qu’une secretaire medicale bien formée soit en chômage. Nombreux sont les centres médicaux, hôpitaux, cliniques et maisons de retraite qui recherchent des diplômés pour offrir une assistance aux médecins. En d’autres termes, les offres d’emploi s’avèrent plus nombreux que les demandes. Sachant qu’il s’agit d’un métier en pleine expansion, la promotion et le salaire augmenteront selon l’expérience.